Centre récréotouristique des hautes terres
RÉSERVATION EN LIGNELes réservations et achats de billets se font en ligne à travers la page Billetterie. Bienvenue à tous !
Billetterie - Réservation et achat de billets

Maintenant ouvert tous les week-ends !

Exigences gouvernementales COVID-19

1Le passeport vaccinal avec une preuve d’identité sont obligatoires pour les personnes de 13 ans et plus;
2Masque obligatoire pour les personnes de 13 ans et plus à l’intérieur de la roulotte;
3Désinfection des mains obligatoire pour tous lors de l’entrée et la sortie de la roulotte;
4Une distance d’un mètre doit être respectée dans la file d’attente du remonte-pente pour les personnes qui ne vivent pas à la même adresse;
5Le port de la cagoule ou du cache-cou est recommandé pour tous dans la file d’attente;
6Avant de quitter le site, vous devez rapporter votre tube directement au préposé afin de procéder à la désinfection.

Nomination de M. Jean-François Boivin à titre de directeur général

Jean-François Boivin, directeur général

Je suis heureuse d’annoncer la nomination de M. Jean-François Boivin à titre de directeur général du Centre récréotouristique des Hautes Terres (CRDHT).

Détenteur d’un baccalauréat en éducation physique, M. Boivin cumule plusieurs années d’expérience dans le secteur des loisirs et des sports ainsi qu’en organisation d’événements. Il a occupé au début de sa carrière en 1998, les postes de directeur des sports et loisirs à l’hôtel Château Mont Sainte-Anne et, par la suite, au Conseil des Innus de Pakuashipi où il a créé le premier programme de hockey-études autochtone sur la Basse-Côte-Nord.

Après avoir enseigné au niveau primaire et au cégep, M. Boivin a occupé le poste de coordonnateur du département d’éducation physique et, par la suite, des salles de conditionnement physique au Cégep de Limoilou. En 2016, il devient directeur adjoint au Service des loisirs et sports à Neuchâtel.

Il était jusqu’à sa récente nomination au CRDHT, directeur général des Loisirs du Faubourg et directeur du Centre communautaire Lucien-Borne qui assume notamment la gestion de la patinoire de Place d’Youville.

Passionné de plein air, M. Boivin possède une solide expérience en gestion et toutes les qualités requises pour relever l’imposant défi que représente l’ouverture et le développement du CRDHT.

Clémence Verret,
Présidente du conseil d’administration du CRDHT

Partenaire financier Desjardins

Voici une description de notre projet, ainsi que l’apport de Desjardins à ce futur centre écoresponsable 4 saisons, en collaboration avec le Fonds du Grand Mouvement et la Caisse.

  • Centre de glisse sur tubes avec remonte-pentes
  • VTT électriques
  • Vélo de montagne et vélo de neige (fatbike)
  • Raquettes et randonnées pédestres
  • Chalets luxueux en location

Le Fonds du Grand Mouvement permet de soutenir des projets novateurs et structurants à travers le Québec, dans une perspective de développement durable. Pour la région, le projet représentera un apport certain à la vitalité socioéconomique, avec des retombées positives directes sur la municipalité de Ste-Brigitte-de-Laval.

Émission Vu d’ici du 29 mars 2021

Sainte-Brigitte-de-Laval, le 4 mars 2021

C’est à plus de 500 mètres d’altitude sur un emplacement boisé de près de 1 200 000 mètres carrés, situé à Sainte-Brigitte-de-Laval, que sera aménagé le Centre récréotouristique des Hautes Terres.

« Un site exceptionnel qui offrira, à compter de l’hiver 2021-2022, des expériences et des activités de plein air et d’aventure qui seront développées dans le respect de l’environnement et la perspective d’un développement durable et responsable » a précisé Mme Clémence Verret, présidente du conseil d’administration de l’organisme à but non lucratif, responsable du développement, de la promotion et de la gestion des activités du Centre.

Un montant de 900 000 $ sera investi dans la réalisation des activités prévues, soit la glissade sur neige avec remonte-pentes, vélo de montagne, vélo sur neige (fatbike), randonnée pédestre, en raquette ou en véhicule tout terrain (VTT) électrique. 

Des partenaires financiers essentiels

La MRC de La Jacques-Cartier, via le Fonds de la région de la Capitale-Nationale (240 000 $), Desjardins (230 000 $), le ministère du Tourisme (MTO) (70 000 $) et l’Office du tourisme de Québec (80 000 $) contribuent à ce projet qui entraînera la création d’une vingtaine d’emplois au cours des trois prochaines années. L’aide octroyée par le MTO provient de l’Entente de partenariat régional en tourisme 2016-2020 de la région touristique de Québec.

Gestion et Développement La Triade, une entreprise de Sainte-Brigitte-de-Laval, investira un montant estimé à 2 M$ au cours des deux prochaines années dans la réalisation d’un bâtiment d’accueil, de chalets et d’habitations d’expérience sur le site. Ces chalets et habitations d’expérience s’intégreront harmonieusement dans la nature et leur aménagement sera planifié de façon à assurer une grande quiétude aux occupants. Soulignons qu’un chalet, classé quatre étoiles, est déjà offert en location sur le site.

Citations

« Je suis très fier du dynamisme de nos entrepreneurs. Le Centre récréotouristique des Hautes Terres est une initiative vraiment inspirante, entre autres, par son approche respectueuse de l’environnement. Elle bonifiera de belle façon notre offre touristique et sera très attrayante pour les amateurs de plein air, créant ainsi des retombées économiques pour la région. Je félicite chaleureusement toutes celles et ceux qui ont participé de près ou de loin au projet. Cette contribution du gouvernement du Québec encourage les efforts des acteurs du milieu à développer de nouveaux attraits touristiques pour leur région. »

Jean-François Simard, député de Montmorency au nom de la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx

« En plus de consolider notre offre touristique qui se distingue par ses activités plein air et ses infrastructures de qualité, ce projet améliorera également nos milieux de vie en offrant à nos citoyens et aux visiteurs un lieu de villégiature écoresponsable où ils pourront profiter des plaisirs du plein air. »

Claude Lebel, préfet de la MRC de La Jacques-Cartier et maire de Stoneham-et-Tewkesbury

« On décrit la région de La Jacques-Cartier comme le plus grand terrain de jeux de Québec. Un tel projet récréotouristique cadre parfaitement avec l’identité de notre région et bonifiera certainement son offre touristique. »

Pierre Dolbec, président de la Société de développement économique de La Jacques-Cartier et maire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

« Le Centre récréotouristique des Hautes Terres de Sainte-Brigitte-de-Laval est un projet majeur et unique pour la communauté, puisqu’il allie environnement et développement socioéconomique. Le Fonds du Grand Mouvement permet justement de soutenir des projets novateurs et structurants à travers le Québec, dans une perspective de développement durable. Pour la région, le projet représentera un apport certain à la vitalité socioéconomique, avec des retombées positives directes sur la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval. Pour la Caisse Desjardins de Beauport, partenaire actif et présent pour sa communauté, cette collaboration était tout indiquée, en plus de s’inscrire dans ses priorités d’engagement. »

M. Sylvain Rouleau, directeur général, Desjardins Caisse de Beauport

« À deux pas des grands espaces et bercée par le fleuve Saint-Laurent, Québec est une destination rêvée pour les amateurs de plein air, qu’ils désirent partir à l’aventure ou simplement profiter de la beauté du paysage. L’Office du tourisme de Québec est heureux de s’associer au Centre récréotouristique des Hautes Terres, par le biais de l’Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT – 140 000 $) et son programme de soutien à l’industrie touristique (PSIT – 10 000 $), pour la réalisation de son projet qui permettra une évasion complète en offrant une foule d’activités en nature aux visiteurs, et ce, à quelques minutes à peine du Vieux-Québec. »

Benoît Pigeon, directeur de l’Office du tourisme de Québec

« La création du Centre récréotouristique des Hautes Terres est une excellente nouvelle pour l’économie et les familles de la Ville ainsi que pour les touristes et excursionnistes qui auront la possibilité de découvrir notre environnement exceptionnel. »

Carl Thomassin, maire de Sainte-Brigitte-de-Laval.

Fonds de la région de la Capitale-Nationale (FRCN)

Rappelons que le FRCN a été créé en vertu de la Loi accordant le statut de capitale nationale à la Ville de Québec et augmentant à ce titre son autonomie et ses pouvoirs. Pour les années 2020 à 2024, la Municipalité régionale de comté de La Jacques Cartier dispose d’une enveloppe de 7 433 141 $ provenant du Secrétariat à la Capitale Nationale afin de soutenir financièrement des projets dont les retombées sont considérables sur le territoire.