Centre récréotouristique des hautes terres

Nomination du directeur général, août 2021

Noé Paré-Julien, directeur général du Centre récréotouristique des Hautes Terres, à Sainte-Brigitte-de-Laval

Mme Clémence Verret, présidente du conseil d’administration du Centre récréotouristique des Hautes Terres (CRDHT) de Sainte-Brigitte-de-Laval annonce la nomination de M. Noé Paré-Julien à titre de directeur général du CRDHT à compter du 2 septembre 2021.

Détenteur d’un baccalauréat en plein air et tourisme d’aventure, M. Paré-Julien possède une expérience d’une quinzaine d’années en activités de plein air et touristiques. Il a notamment conçu des forfaits touristiques actifs en randonnées pédestres et multiples sports, incluant la gestion des relations avec les fournisseurs et les sous-traitants, la coordination logistique et le service à la clientèle, et ce, tant au Québec, au Canada que dans une dizaine d’autres pays.

Le nouveau directeur général, qui maîtrise le français, l’anglais, l’espagnol et le portugais, possède aussi des certifications comme entraîneur et instructeur de ski de fond, d’escalade, de kayak de mer et de camping sans traces et aussi de niveau deux de la Fédération des entraîneurs de ski Alpin du Canada et de l’Alliance des moniteurs de ski Alpin du Canada.

La présidente, Mme Verret a souligné que « Son parcours lui confère une grande facilité d’adaptation aux besoins et aux attentes de la clientèle ».

« Je suis emballé par le défi que représente le développement écoresponsable d’un nouveau centre récréotouristique à Sainte-Brigitte-de-Laval dans un environnement unique » a indiqué M. Paré-Julien.

À propos du Centre récréotouristique des Hautes Terres

Le Centre récréotouristique des Hautes Terres, organisme à but non lucratif, offrira une variété d’activités de plein air et d’aventure écoresponsables, quatre saisons. Dans un premier temps, ces activités sont: glissade sur tubes avec remonte-pente, randonnée en VTT électrique, vélo de montagne, vélo sur neige (fatbike), raquette et randonnée pédestre. L’ouverture du Centre est prévue en décembre 2021.

Nomination de trois nouveaux administrateurs, juin 2021

La présidente du conseil d’administration du Centre récréotouristique des Hautes Terres (CRDHT), Mme Clémence Verret, a annoncé la nomination de trois nouveaux administrateurs au sein du conseil d’administration, soit : madame Geneviève Gauvin et messieurs Jean-Philippe Giroux et Francis Vallée.

Geneviève Gauvin

Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires, volet tourisme, de l’UQAM, Mme Gauvin cumule plus de 10 ans d’expérience en gestion d’établissements hôteliers. Elle agit actuellement à titre de directrice des opérations au Grand Times Hôtel.

Jean-Philippe Giroux

Détenteur d’un baccalauréat en Loisir, culture, tourisme à l’UQTR, M. Giroux œuvre dans le milieu des organismes à but non lucratif depuis 15 ans. Il a notamment occupé des postes de direction au secrétariat national de l’Opération Nez Rouge. Il a récemment intégré le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec en tant que directeur général.

Francis Vallée

Détenteur d’un baccalauréat en géographie dans la concentration tourisme de l’Université Laval et d’un certificat en relations publiques, communication & marketing, M. Vallée est actuellement coordonnateur aux ventes sur le marché international à la SÉPAQ.

Mme Gauvin et M. Giroux résident à Sainte-Brigitte-de-Laval et M. Vallée est natif.

La présidente a tenu à souligner le grand intérêt des trois nouveaux membres pour le CRDHT. « Je suis convaincue qu’ils pourront contribuer, de par leurs connaissances et leur expertise, à la réussite de ce magnifique projet ».

Partenaire financier Desjardins

Voici une description de notre projet, ainsi que l’apport de Desjardins à ce futur centre écoresponsable 4 saisons, en collaboration avec le Fonds du Grand Mouvement et la Caisse.

  • Centre de glisse sur tubes avec remonte-pentes
  • VTT électriques
  • Vélo de montagne et vélo de neige (fatbike)
  • Raquettes et randonnées pédestres
  • Chalets luxueux en location

Le Fonds du Grand Mouvement permet de soutenir des projets novateurs et structurants à travers le Québec, dans une perspective de développement durable. Pour la région, le projet représentera un apport certain à la vitalité socioéconomique, avec des retombées positives directes sur la municipalité de Ste-Brigitte-de-Laval.

Émission Vu d’ici du 29 mars 2021

Sainte-Brigitte-de-Laval, le 4 mars 2021

C’est à plus de 500 mètres d’altitude sur un emplacement boisé de près de 1 200 000 mètres carrés, situé à Sainte-Brigitte-de-Laval, que sera aménagé le Centre récréotouristique des Hautes Terres.

« Un site exceptionnel qui offrira, à compter de l’hiver 2021-2022, des expériences et des activités de plein air et d’aventure qui seront développées dans le respect de l’environnement et la perspective d’un développement durable et responsable » a précisé Mme Clémence Verret, présidente du conseil d’administration de l’organisme à but non lucratif, responsable du développement, de la promotion et de la gestion des activités du Centre.

Un montant de 900 000 $ sera investi dans la réalisation des activités prévues, soit la glissade sur neige avec remonte-pentes, vélo de montagne, vélo sur neige (fatbike), randonnée pédestre, en raquette ou en véhicule tout terrain (VTT) électrique. 

Des partenaires financiers essentiels

La MRC de La Jacques-Cartier, via le Fonds de la région de la Capitale-Nationale (240 000 $), Desjardins (230 000 $), le ministère du Tourisme (MTO) (70 000 $) et l’Office du tourisme de Québec (80 000 $) contribuent à ce projet qui entraînera la création d’une vingtaine d’emplois au cours des trois prochaines années. L’aide octroyée par le MTO provient de l’Entente de partenariat régional en tourisme 2016-2020 de la région touristique de Québec.

Gestion et Développement La Triade, une entreprise de Sainte-Brigitte-de-Laval, investira un montant estimé à 2 M$ au cours des deux prochaines années dans la réalisation d’un bâtiment d’accueil, de chalets et d’habitations d’expérience sur le site. Ces chalets et habitations d’expérience s’intégreront harmonieusement dans la nature et leur aménagement sera planifié de façon à assurer une grande quiétude aux occupants. Soulignons qu’un chalet, classé quatre étoiles, est déjà offert en location sur le site.

Citations

Je suis très fier du dynamisme de nos entrepreneurs. Le Centre récréotouristique des Hautes Terres est une initiative vraiment inspirante, entre autres, par son approche respectueuse de l’environnement. Elle bonifiera de belle façon notre offre touristique et sera très attrayante pour les amateurs de plein air, créant ainsi des retombées économiques pour la région. Je félicite chaleureusement toutes celles et ceux qui ont participé de près ou de loin au projet. Cette contribution du gouvernement du Québec encourage les efforts des acteurs du milieu à développer de nouveaux attraits touristiques pour leur région.

Jean-François Simard, député de Montmorency au nom de la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx

En plus de consolider notre offre touristique qui se distingue par ses activités plein air et ses infrastructures de qualité, ce projet améliorera également nos milieux de vie en offrant à nos citoyens et aux visiteurs un lieu de villégiature écoresponsable où ils pourront profiter des plaisirs du plein air.

Claude Lebel, préfet de la MRC de La Jacques-Cartier et maire de Stoneham-et-Tewkesbury

On décrit la région de La Jacques-Cartier comme le plus grand terrain de jeux de Québec. Un tel projet récréotouristique cadre parfaitement avec l’identité de notre région et bonifiera certainement son offre touristique.

Pierre Dolbec, président de la Société de développement économique de La Jacques-Cartier et maire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Le Centre récréotouristique des Hautes Terres de Sainte-Brigitte-de-Laval est un projet majeur et unique pour la communauté, puisqu’il allie environnement et développement socioéconomique. Le Fonds du Grand Mouvement permet justement de soutenir des projets novateurs et structurants à travers le Québec, dans une perspective de développement durable. Pour la région, le projet représentera un apport certain à la vitalité socioéconomique, avec des retombées positives directes sur la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval. Pour la Caisse Desjardins de Beauport, partenaire actif et présent pour sa communauté, cette collaboration était tout indiquée, en plus de s’inscrire dans ses priorités d’engagement.

M. Sylvain Rouleau, directeur général, Desjardins Caisse de Beauport

À deux pas des grands espaces et bercée par le fleuve Saint-Laurent, Québec est une destination rêvée pour les amateurs de plein air, qu’ils désirent partir à l’aventure ou simplement profiter de la beauté du paysage. L’Office du tourisme de Québec est heureux de s’associer au Centre récréotouristique des Hautes Terres, par le biais de l’Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT – 140 000 $) et son programme de soutien à l’industrie touristique (PSIT – 10 000 $), pour la réalisation de son projet qui permettra une évasion complète en offrant une foule d’activités en nature aux visiteurs, et ce, à quelques minutes à peine du Vieux-Québec.

Benoît Pigeon, directeur de l’Office du tourisme de Québec

La création du Centre récréotouristique des Hautes Terres est une excellente nouvelle pour l’économie et les familles de la Ville ainsi que pour les touristes et excursionnistes qui auront la possibilité de découvrir notre environnement exceptionnel.

Carl Thomassin, maire de Sainte-Brigitte-de-Laval.

Fonds de la région de la Capitale-Nationale (FRCN)

Rappelons que le FRCN a été créé en vertu de la Loi accordant le statut de capitale nationale à la Ville de Québec et augmentant à ce titre son autonomie et ses pouvoirs. Pour les années 2020 à 2024, la Municipalité régionale de comté de La Jacques Cartier dispose d’une enveloppe de 7 433 141 $ provenant du Secrétariat à la Capitale Nationale afin de soutenir financièrement des projets dont les retombées sont considérables sur le territoire.